Comment gérer sa colère : nos conseils

Des fois, il y a des situations qui viennent nous chercher, on est en boule. Mais comment faire justement pour gérer cette colère pour ne pas exploser parce qu’on sait que le trois quart du temps, quand on explose, on fait mal aux autres, on se fait mal, on a des regrets, donc comment faire pour éviter ça ? Parce qu’il y a des gens très impulsifs, ça leur amène plein de problèmes, ils ont des difficultés à garder des relations, difficultés à garder un emploi parce que dès qu’il y a quelque chose, paf, ils explosent.

Ce qu’il faut faire :

Il est vrai, ce n’est pas toujours plaisant d’être toujours fâché, c’est parfois même handicapant.

La première chose que je peux vous conseiller, c’est d’attendre :

Aussi simple que ça peut paraitre, c’est le truc le plus efficace. Parce que la colère dans le fond, c’est une réaction. Lorsqu’on sent que la colère est en train de monter, vous allez le sentir parce que c’est physique, on le sent ce sentiment de chaleur qui monte dans le visage, quand vous sentez ça, vous savez que c’est un signe, maintenant, vous allez être conscient, vous allez savoir, alors cela veut dire qu’il faut que vous vous calmiez. Prenez une grande respiration, sortez dehors, s’il le faut, faites comme vous voulez, mais élargissez le temps de réponse, parce que si vous réagissez tout de suite, plus vite vous allez réagir, plus fort sera la réaction. Donc, c’est mieux d’attendre, de laisser passer.

comment-gerer-sa-colere

Deuxième chose à faire : toujours se questionner d’où provient cette colère ?

Il est très important de se questionner, d’où est-ce que cette colère vient-elle car franchement quand ça explose, ce n’est vraiment pas beau. Il y a des gens qui vivent au quotidien dans la colère, juste pour un rien, comme par exemple dans le trafic, il y a ceux qui s’énerve comme pas possible et ne cesse de klaxonner, du coup, ça énerve son voisin… Il y a aussi les vieilles blessures qui réapparaissent, et vous mettent en colère, du coup, vous piquez une crise qui n’a rien avoir avec la situation. Donc franchement, apprenez à laisser aller les choses. Il est aussi important de vous dire : comment la meilleure version de moi-même réagirait ? Comme par exemple, quand je suis fatiguée, il y a des jours où je m’énerve pour un truc banal du genre mon fils qui m’embête, mais au lieu d’exploser puis d’être réactive, je me dis dans ma tête, mais c’est qui l’adulte ? Et là, ça m’aide beaucoup, parce que lui, c’est un enfant, et c’est très normal qu’il soit très actif, mais c’est à moi, de raisonner en tant qu’adulte. Parce que souvent, les crises de rage, c’est souvent enfantin, sachez-le. Il faut aussi voire son bien-être personnel, parce que lorsqu’on explose, il a pleins de répercutions, les gens autour de nous ne sont pas bien. Soyez un bon exemple, surtout pour vos enfants.